Avec un nouveau changement d’entraineur à la tête de l’équipe première du FC Nantes, le mercato d’hiver du FC Nantes risque bien d’être mouvementé. Toutes les infos, rumeurs et officialisations seront à retrouver sur cette page, ci-dessous. En effet, cela risque bien de bouger. Avec Vahid Halilhodzic, le style de jeu va radicalement changer par rapport à ce que voulait son prédécesseur Miguel Cardoso. Moins joueur, le nouvel entraîneur du FCN va certainement vouloir modeler l’effectif à sa convenance pour pratiquer le jeu plus direct qu’il souhaite mettre place.

FC Nantes : mercato et actualités foot

Adrien Thomasson et Léo Dubois ont quitté le club à l’issue de la saison dernière. En fin de contrat, ils ont choisi de rejoindre respectivement le RC Strasbourg et l’Olympique Lyonnais. De nombreux joueurs sont arrivés pour remplacer les départs : Mbodj, Limbombé ou encore Majeed Waris sont venus renforcer l’effectif.

Reste à savoir quels seront les prochaines recrues nantaises pendant la fenêtre de transferts hivernale. Quel attaquant va évoluer en pointe ? Emiliano Sala va-t-il rester ou partira-t-il dès cet hiver en Angleterre comme les rumeurs le laissent entendre ? Verra-t-on une nouvelle tête au milieu de terrain pour épauler Valentin Rongier ? Et quelle défense pour la fin de saison 2018-2019 ? Les Canaris repartiront-ils avec la charnière centrale Diego Carlos – Nicolas Pallois ou un changement va-t-il intervenir ?

Pour connaître toutes les réponses à ces questions, on ne peut que vous conseiller de rester sur cette page tout au long de la saison. Et notamment lors du mercato d’hiver pour suivre les retouches qui seront apportées à l’équipe. Nous avons créé un système qui vous permettra d’accéder depuis cette page à tous les articles et brèves sur le FC Nantes disponibles sur les différents sites : les sites d’actualité bien connus de tous, et aussi les sites spécialisés et dédiés aux supporters.

Avec tout ça, vous ne manquerez aucune information mercato sur le FC Nantes.

FC Nantes en Ligue 1 : Objectif première moitié de tableau

Pendant la saison, on ne va évidemment pas s’arrêter de vous informer sur les moindres faits et gestes de tous les acteurs du club. On reprend le même principe pour vous afficher toutes les actualités des différents sites et vous choisissez ce qui vous intéresse. Le plus important, c’est ce que l’on va trouver ici.
Les interviews des joueurs dans les différents médias, les rumeurs qui sortent des couloirs du centre d’entraînement, les infos sur les supporters, le projet de nouveau stade. on vous informe sur tout ça. Et puis, on va évidemment se concentrer sur le sportif et cette grosse saison de Ligue 1 qui attend le FCN. La forme des joueurs vous sera décortiquée. Qui est blessé, qui est suspendu, qui est en pleine forme, vous saurez tout ça en suivant cette page.

Les jours de match, vous aurez accès à toutes les informations dont vous avez besoin pour analyser et suivre la rencontre dans ses moindres détails. On vous donne la composition d’équipe une heure avant le coup d’envoi, et bien sûr, celle de l’adversaire. Pendant le match, vous aurez accès à des informations et parfois même des vidéos des actions marquantes. Et à la fin, les réactions de tout le monde, les analyses des entraîneurs et le résumé du match à retrouver sur les différents sites.

FCN : les plus gros transferts de l’histoire

Le FC Nantes n’étant revenu sur le devant de la scène que très récemment après des années noires, il n’a jamais réellement investi sur le marché des transferts avant cet été. La politique de Waldemar Kita n’était jusqu’alors pas de faire des achats records. C’est pour cela que la plupart des plus gros achats du FC Nantes sont assez anciens et datent de l’époque où le club était une grosse machine du football français.

En 2000, le club vient d’échapper à la relégation. Et il se renforce d’un attaquant pour repartir de l’avant et rejouer le haut de tableau. Il recrute Viorel Moldovan en provenance du Fenerbahçe. L’attaquant roumain coûte tout de même 5 millions d’euros au FCN. Un achat que le club ne regrettera jamais. Sans un être un serial-buteur, Moldovan va quand même afficher une très belle régularité devant les cages adverses. Entre 2000 et 2004, le Roumain va inscrire 50 buts en 94 apparitions. Il est un des grands artisans du titre de champion de France des Nantais en 2001.

Deux ans plus tard, en 2002, le FC Nantes a voulu recruter un autre attaquant sur le marché des transferts et fait venir Ariza Makukula pour 5,5 millions d’euros. Ce coup-ci, la réussite n’est pas au rendez-vous pour les recruteurs nantais. Makukula ne reste qu’un an chez les Canaris et n’inscrit qu’un seul petit but. La suite de sa carrière ne sera guère plus concluante. Il va aller de club en club entre l’Espagne, le Portugal, l’Angleterre, la Turquie pour finir à Chypre. Il ne marque jamais vraiment beaucoup…

C’est finalement en cet été 2018 que le FC Nantes a décidé de mettre la main au portefeuille et d’acheter un joueur pour un gros montant sur le marché des transferts. Le club nantais a ainsi fait venir Anthony Limbombé. Le jeune milieu belge sort alors d’une saison très réussie sous le maillot du FC Bruges avec lequel il a inscrit 6 buts et délivré 6 passes décisives en Jupiler League. Une saison qui lui a ouvert de l’équipe nationale de Belgique en mars 2018. S’il ne parvient pas à intégrer les 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial, il a quand même tapé dans l’œil du FC Nantes. Les Canaris déboursent 8 millions d’euros et le font signer fin août.

Au niveau des départs, le FC Nantes a vu passer suffisamment de joueurs d’exception pour pouvoir réaliser de belles ventes. Voici le Top 3 des plus grosses ventes du FCN.

A la troisième place, on retrouve Mario Yepes. Le défenseur colombien débarque à Nantes à l’hiver 2002, soit 6 mois après le titre de champion de France. Il s’impose immédiatement comme le boss de la défense des Canaris. On peut garder notamment en mémoire une grande performance en Ligue des Champions face au Manchester United de Beckham, Giggs et Van Nistelrooy à La Beaujoire quelques semaines après son arrivée. Pendant un an et demi, il est un pilier de l’équipe nantaise. En 2004, le PSG qui vient de se qualifier pour la Ligue des Champions fait de Yepes sa priorité. L’international colombien rejoint donc le club de la capitale. Nantes reçoit une compensation financière de 10 millions d’euros pour le transfert de son joueur.

Plus récemment, Nantes a réalisé une autre vente à 10 millions d’euros. Originaire de la région nantaise et donc formé au club, Jordan Veretout débute avec les professionnels en 2011. Il n’a alors que 18 ans. Il s’impose rapidement comme un titulaire indiscutable de l’équipe et participe activement à la remontée du club en Ligue 1 en 2013. Cette même année, il remporte la Coupe du Monde des moins de 20 ans avec l’équipe de France. Il est titulaire au sein du milieu de terrain de cette équipe, entouré par Paul Pogba et Geoffrey Kondogbia. Veretout poursuit l’aventure nantaise deux années de plus, en Ligue 1, où il s’impose comme un milieu de terrain très solide du championnat. Finalement, à l’été 2015, il finit par quitter le club pour rejoindre la Premier League et Aston Villa, qui aligne donc 10 millions d’euros. L’aventure n’est pas idéale pour Veretout puisque le club est relégué en Championship. Il revient en France et réalise une très bonne saison en prêt à l’AS Saint-Etienne. En 2017, Veretout finit par s’engager à la Fiorentina, club au sein duquel il est un titulaire depuis…

Enfin, le plus gros transfert de l’histoire du club est celui d’Eric Carrière. Après un long parcours en amateur, Carrière arrive à Nantes en 1995, à l’âge de 22 ans. Il va tranquillement progresser et devenir professionnel deux ans plus tard en 1997. Il s’impose peu à peu comme un titulaire de l’équipe au milieu de terrain et remporte coup sur coup 2 titres en Coupe de France (1999 et 2000). Puis la consécration en 2001 avec le titre de Champion de France et le titre individuel de meilleur joueur de 1ère Division. Lyon, le dauphin du FC Nantes, a des moyens financiers et offre 12 millions d’euros pour faire venir Eric Carrière. Proposition acceptée. Carrière va ensuite enchaîner avec 3 autres titres de champion de France avec l’OL.

FC Nantes : le but mythique Loko-Pedros

Comment évoquer le FC Nantes sans parler de ce but qui m’a tant fait rêver en tant qu’enfant. Oui, on parle forcément de cet enchaînement de passe de volée entre Loko et Pedros.
Nous sommes le 19 août 1994 et le FC Nantes reçoit le PSG, tenant du titre de Champion de France. A la 19ème minute, les Canaris obtiennent une touche dans le camp parisien. Paris n’est pas encore replacé que Benoit Cauet joue très rapidement la remise en jeu. Le long de la ligne de touche, Loko contrôle de la poitrine avec le parisien José Cobos dans son dos. Il donne de volée et en retourné la balle à Pedros lancé face au but et à l’entrée de la surface. Sans contrôle et de volée également, Pedros remet la balle par dessus Alain Roche et dans l’espace à un Patrice Loko qui fonce déjà vers le but. Et là, dans la surface, Patrice Loko allume, toujours de volée, Bernard Lama sous la barre transversale. Probablement le plus beau but de l’histoire du championnat et le plus beau symbole du jeu produit par ce FC Nantes, entrainé par Coco Suaudeau.

Cette année là, porté par ce que le grand public appelle le “jeu à la nantaise”, le FC Nantes va remporter la 1ère Division, en ne perdant qu’un seul de ses 38 matchs. Il s’agit là d’un record que même le PSG nouvelle version n’a pas réussi à battre.

Avec un nouveau changement d’entraineur à la tête de l’équipe première du FC Nantes, le mercato d’hiver du FC Nantes risque bien d’être mouvementé. Toutes les infos, rumeurs et officialisations seront à retrouver sur cette page, ci-dessous. En effet, cela risque bien de bouger. Avec Vahid Halilhodzic, le style de jeu va radicalement changer par rapport à ce que voulait son prédécesseur Miguel Cardoso. Moins joueur, le nouvel entraîneur du FCN va certainement vouloir modeler l’effectif à sa convenance pour pratiquer le jeu plus direct qu’il souhaite mettre place.

FC Nantes : mercato et actualités foot

Adrien Thomasson et Léo Dubois ont quitté le club à l’issue de la saison dernière. En fin de contrat, ils ont choisi de rejoindre respectivement le RC Strasbourg et l’Olympique Lyonnais. De nombreux joueurs sont arrivés pour remplacer les départs : Mbodj, Limbombé ou encore Majeed Waris sont venus renforcer l’effectif.

Reste à savoir quels seront les prochaines recrues nantaises pendant la fenêtre de transferts hivernale. Quel attaquant va évoluer en pointe ? Emiliano Sala va-t-il rester ou partira-t-il dès cet hiver en Angleterre comme les rumeurs le laissent entendre ? Verra-t-on une nouvelle tête au milieu de terrain pour épauler Valentin Rongier ? Et quelle défense pour la fin de saison 2018-2019 ? Les Canaris repartiront-ils avec la charnière centrale Diego Carlos – Nicolas Pallois ou un changement va-t-il intervenir ?

Pour connaître toutes les réponses à ces questions, on ne peut que vous conseiller de rester sur cette page tout au long de la saison. Et notamment lors du mercato d’hiver pour suivre les retouches qui seront apportées à l’équipe. Nous avons créé un système qui vous permettra d’accéder depuis cette page à tous les articles et brèves sur le FC Nantes disponibles sur les différents sites : les sites d’actualité bien connus de tous, et aussi les sites spécialisés et dédiés aux supporters.

Avec tout ça, vous ne manquerez aucune information mercato sur le FC Nantes.

FC Nantes en Ligue 1 : Objectif première moitié de tableau

Pendant la saison, on ne va évidemment pas s’arrêter de vous informer sur les moindres faits et gestes de tous les acteurs du club. On reprend le même principe pour vous afficher toutes les actualités des différents sites et vous choisissez ce qui vous intéresse. Le plus important, c’est ce que l’on va trouver ici.
Les interviews des joueurs dans les différents médias, les rumeurs qui sortent des couloirs du centre d’entraînement, les infos sur les supporters, le projet de nouveau stade. on vous informe sur tout ça. Et puis, on va évidemment se concentrer sur le sportif et cette grosse saison de Ligue 1 qui attend le FCN. La forme des joueurs vous sera décortiquée. Qui est blessé, qui est suspendu, qui est en pleine forme, vous saurez tout ça en suivant cette page.

Les jours de match, vous aurez accès à toutes les informations dont vous avez besoin pour analyser et suivre la rencontre dans ses moindres détails. On vous donne la composition d’équipe une heure avant le coup d’envoi, et bien sûr, celle de l’adversaire. Pendant le match, vous aurez accès à des informations et parfois même des vidéos des actions marquantes. Et à la fin, les réactions de tout le monde, les analyses des entraîneurs et le résumé du match à retrouver sur les différents sites.

FCN : les plus gros transferts de l’histoire

Le FC Nantes n’étant revenu sur le devant de la scène que très récemment après des années noires, il n’a jamais réellement investi sur le marché des transferts avant cet été. La politique de Waldemar Kita n’était jusqu’alors pas de faire des achats records. C’est pour cela que la plupart des plus gros achats du FC Nantes sont assez anciens et datent de l’époque où le club était une grosse machine du football français.

En 2000, le club vient d’échapper à la relégation. Et il se renforce d’un attaquant pour repartir de l’avant et rejouer le haut de tableau. Il recrute Viorel Moldovan en provenance du Fenerbahçe. L’attaquant roumain coûte tout de même 5 millions d’euros au FCN. Un achat que le club ne regrettera jamais. Sans un être un serial-buteur, Moldovan va quand même afficher une très belle régularité devant les cages adverses. Entre 2000 et 2004, le Roumain va inscrire 50 buts en 94 apparitions. Il est un des grands artisans du titre de champion de France des Nantais en 2001.

Deux ans plus tard, en 2002, le FC Nantes a voulu recruter un autre attaquant sur le marché des transferts et fait venir Ariza Makukula pour 5,5 millions d’euros. Ce coup-ci, la réussite n’est pas au rendez-vous pour les recruteurs nantais. Makukula ne reste qu’un an chez les Canaris et n’inscrit qu’un seul petit but. La suite de sa carrière ne sera guère plus concluante. Il va aller de club en club entre l’Espagne, le Portugal, l’Angleterre, la Turquie pour finir à Chypre. Il ne marque jamais vraiment beaucoup…

C’est finalement en cet été 2018 que le FC Nantes a décidé de mettre la main au portefeuille et d’acheter un joueur pour un gros montant sur le marché des transferts. Le club nantais a ainsi fait venir Anthony Limbombé. Le jeune milieu belge sort alors d’une saison très réussie sous le maillot du FC Bruges avec lequel il a inscrit 6 buts et délivré 6 passes décisives en Jupiler League. Une saison qui lui a ouvert de l’équipe nationale de Belgique en mars 2018. S’il ne parvient pas à intégrer les 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial, il a quand même tapé dans l’œil du FC Nantes. Les Canaris déboursent 8 millions d’euros et le font signer fin août.

Au niveau des départs, le FC Nantes a vu passer suffisamment de joueurs d’exception pour pouvoir réaliser de belles ventes. Voici le Top 3 des plus grosses ventes du FCN.

A la troisième place, on retrouve Mario Yepes. Le défenseur colombien débarque à Nantes à l’hiver 2002, soit 6 mois après le titre de champion de France. Il s’impose immédiatement comme le boss de la défense des Canaris. On peut garder notamment en mémoire une grande performance en Ligue des Champions face au Manchester United de Beckham, Giggs et Van Nistelrooy à La Beaujoire quelques semaines après son arrivée. Pendant un an et demi, il est un pilier de l’équipe nantaise. En 2004, le PSG qui vient de se qualifier pour la Ligue des Champions fait de Yepes sa priorité. L’international colombien rejoint donc le club de la capitale. Nantes reçoit une compensation financière de 10 millions d’euros pour le transfert de son joueur.

Plus récemment, Nantes a réalisé une autre vente à 10 millions d’euros. Originaire de la région nantaise et donc formé au club, Jordan Veretout débute avec les professionnels en 2011. Il n’a alors que 18 ans. Il s’impose rapidement comme un titulaire indiscutable de l’équipe et participe activement à la remontée du club en Ligue 1 en 2013. Cette même année, il remporte la Coupe du Monde des moins de 20 ans avec l’équipe de France. Il est titulaire au sein du milieu de terrain de cette équipe, entouré par Paul Pogba et Geoffrey Kondogbia. Veretout poursuit l’aventure nantaise deux années de plus, en Ligue 1, où il s’impose comme un milieu de terrain très solide du championnat. Finalement, à l’été 2015, il finit par quitter le club pour rejoindre la Premier League et Aston Villa, qui aligne donc 10 millions d’euros. L’aventure n’est pas idéale pour Veretout puisque le club est relégué en Championship. Il revient en France et réalise une très bonne saison en prêt à l’AS Saint-Etienne. En 2017, Veretout finit par s’engager à la Fiorentina, club au sein duquel il est un titulaire depuis…

Enfin, le plus gros transfert de l’histoire du club est celui d’Eric Carrière. Après un long parcours en amateur, Carrière arrive à Nantes en 1995, à l’âge de 22 ans. Il va tranquillement progresser et devenir professionnel deux ans plus tard en 1997. Il s’impose peu à peu comme un titulaire de l’équipe au milieu de terrain et remporte coup sur coup 2 titres en Coupe de France (1999 et 2000). Puis la consécration en 2001 avec le titre de Champion de France et le titre individuel de meilleur joueur de 1ère Division. Lyon, le dauphin du FC Nantes, a des moyens financiers et offre 12 millions d’euros pour faire venir Eric Carrière. Proposition acceptée. Carrière va ensuite enchaîner avec 3 autres titres de champion de France avec l’OL.

FC Nantes : le but mythique Loko-Pedros

Comment évoquer le FC Nantes sans parler de ce but qui m’a tant fait rêver en tant qu’enfant. Oui, on parle forcément de cet enchaînement de passe de volée entre Loko et Pedros.
Nous sommes le 19 août 1994 et le FC Nantes reçoit le PSG, tenant du titre de Champion de France. A la 19ème minute, les Canaris obtiennent une touche dans le camp parisien. Paris n’est pas encore replacé que Benoit Cauet joue très rapidement la remise en jeu. Le long de la ligne de touche, Loko contrôle de la poitrine avec le parisien José Cobos dans son dos. Il donne de volée et en retourné la balle à Pedros lancé face au but et à l’entrée de la surface. Sans contrôle et de volée également, Pedros remet la balle par dessus Alain Roche et dans l’espace à un Patrice Loko qui fonce déjà vers le but. Et là, dans la surface, Patrice Loko allume, toujours de volée, Bernard Lama sous la barre transversale. Probablement le plus beau but de l’histoire du championnat et le plus beau symbole du jeu produit par ce FC Nantes, entrainé par Coco Suaudeau.

Cette année là, porté par ce que le grand public appelle le “jeu à la nantaise”, le FC Nantes va remporter la 1ère Division, en ne perdant qu’un seul de ses 38 matchs. Il s’agit là d’un record que même le PSG nouvelle version n’a pas réussi à battre.