Tout au long des deux mercatos, été comme hiver, vous pourrez suivre l’ensemble des infos transferts de l’OGC Nice sur cette page. Ici se trouve l’ensemble des actualités sur le club, venant de nombreux sites. Dès qu’un article traite de l’OGCN, vous le trouverez ici et en cliquant dessus, vous êtes redirigés vers le site en question.

OGC Nice : son actualité mercato et la L1 à suivre en direct

Et des infos mercato, il va y en avoir du côté de l’OGC Nice cet été. Nul doute que le nouveau coach, Patrick Vieira va vouloir continuer à modeler l’effectif à son image. Surtout qu’il y a une ligne d’attaque à reconstruire avec le départ l’an prochain de Mario Balotelli et celui déjà réalisé en 2018 d’Alassane Pléa. Il faut donc injecter du sang frais dans l’équipe de foot de Nice. Après les arrivées déjà officialisées de Danilo Barbosa et de Christophe Hérelle, qui seront les prochaines recrues ?Alors, à quoi ressemblera l’équipe niçoise pour cette saison 2018-2019 ? Qui constituera la ligne d’attaque ? Qui viendra épauler Wylan Cyprien au milieu de terrain, après le départ de Séri à Fulham ? Enfin, qui sera le complément de Dante en défense centrale ?

Toutes ces questions trouveront leur réponse sur cette page. Jour après jour, heure par heure, vous pourrez suivre en intégralité le mercato d’hiver qui viendra sans nul doute modifier encore l’effectif niçois. Départs ou arrivées, vous aurez accès à toutes les rumeurs que nous réservent ce mercato et vous serez informés en temps réel de tous les transferts que le club conclura.

OGCN : Le championnat en unique objectif

Malheureusement pour les supporters niçois, il n’y a pas de Coupe d’Europe cette saison à disputer pour les Aiglons. Il faut donc se concentrer uniquement sur les compétitions nationales avec beaucoup d’ambition. Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la Ligue, voici 3 ponts qui pourraient permettre à l’OGCN de retrouver l’Europe.

Avec nous, vous pourrez bien sûr suivre l’ensemble de la saison niçoise et avoir accès à toutes les informations qui vont émailler ce long championnat.

Et l’actualité sera riche, comme bien souvent. Il y aura bien sûr les jours de match où l’on veut tout savoir : quels sont les choix du coach, Patrick Vieira ? Quelle est la composition d’équipe et quel schéma tactique a-t-il choisi d’employer ? Ensuite, pendant la rencontre, vous voudrez bien sûr revoir les plus belles actions. Si Cyprien renvoie le même coup-franc qu’il avait marqué au Parc des Princes en fin d’année 2016, croyez bien que vous pourrez retrouver un lien vers la vidéo ici même.

Et enfin, au coup de sifflet final, on vous donne accès à toutes les réactions : les entraîneurs et les joueurs (niçois et adversaires) pour avoir leur ressenti sur la rencontre qui vient de se disputer. Vous pourrez également retrouver au plus vite les résumés de la rencontre (écrits et vidéos), les analyses des spécialistes et les notes du match.

Et hors des jours de match ? L’actualité ne s’arrête pas. Vous pourrez découvrir les interviews des joueurs et membres du staff technique. Et avoir les dernières informations depuis le centre d’entraînement : qui est blessé, qui revient sur les terrains, quel jeune est promu pour découvrir le très haut niveau. Tout cela, vous le saurez en nous suivant sur cette page et en découvrant le flux d’information ci-dessous.

Les plus gros transferts de l’histoire de l’OGCN : les arrivées

Même si l’OGC Nice n’a pas la puissance financière des plus grosses écuries d’Europe ou même de Ligue 1, il lui arrive de tenter de gros coups sur le marché des transferts. Voici le Top 4 des transferts les plus chers de l’histoire niçoise.

A la 4ème place, un transfert réalisé en 2008. A cette époque, l’OGC Nice vient de finir à une encourageante huitième place. Les Aiglons veulent passer un cap et investissent 8 millions d’euros dans un attaquant : Loïc Rémy. Barré à Lyon par Karim Benzema, Rémy doit quitter ce qui est alors le meilleur club français pour s’imposer en Ligue 1. Il sort d’un prêt encourageant de 6 mois à Lens et il est un habitué de l’équipe de France espoir. Nice parie donc sur lui, qui peut jouer aussi bien devant que sur l’aile. Le pari s’avère gagnant pour l’OGC Nice. En deux saisons sous le maillot des Aiglons, Loïc Rémy marque 30 buts avec Nice. Il découvre même l’équipe de France. Il quitte finalement le club pour rejoindre le Champion de France marseillais en 2010.

C’est finalement les deux dernières saisons que Nice a battu le record de dépense établi avec Loïc Rémy. L’été 2017, c’est Allan Saint-Maximin qui est recruté pour 10 millions d’euros. Formé à Saint-Etienne, Saint-Maximin est un grand espoir du football français. Il est vite repéré et l’AS Monaco le recrute en 2015, alors qu’il n’a que 18 ans. A Monaco, il est immédiatement prêté en Allemagne, au Hanovre 96. L’expérience est un échec puisqu’il joue très peu et connaît des problèmes extra-sportifs. La saison suivante, il se relance, toujours en prêt, à Bastia. Malgré la relégation du club corse, Saint-Maximin démontre enfin ses qualités de dribbles et de vitesse. Il est un des meilleurs joueurs bastiais et gagne sa place pour la Coupe du Monde U20 avec l’équipe de France. De retour à Monaco à l’été 2017, la concurrence reste rude. A son poste, on retrouve Thomas Lemar, Rony Lopes ou encore Rachid Ghezzal et la porte lui est ouverte pour un départ. Nice saute sur l’occasion. Sous les ordres de Lucien Favre, Allan Saint-Maximin va afficher une belle progression tout au long de saison. Les qualités de dribbleur sont bien là, c’est surtout dans la capacité à lâcher son ballon au bon moment qu’il progresse. La saison à venir doit être celle de la confirmation pour lui.

Enfin, dès le début du mercato 2018, Nice a à nouveau mis 10 millions d’euros sur la table, égalant la somme dépensée pour Saint-Maximin. L’OGCN fait ainsi venir Danilo Barbosa depuis le Sporting Braga. Il a été un titulaire indiscutable de Braga l’an passé avec 46 rencontres disputées, lors desquelles il a marqué 4 buts et fait 4 passes décisives, ce qui est plutôt bien pour un milieu défensif. Danilo a également évolué dans toutes les équipes de jeune de la sélection brésilienne. Des U15 à l’équipe olympique, même s’il n’a pas été de l’aventure victorieuse au JO de 2016. Il finit quand même finaliste de la Coupe du Monde U20 en 2015 et termine deuxième meilleur joueur du tournoi.

Et en fin de mercato d’été 2018, l’OGC Nice a une nouvelle fois dépensé 10 millions d’euros. Pour faire venir le successeur d’Alassane Pléa ce coup-ci. Nice tente de refaire le coup de Loïc Rémy en récupérant une pépite formée à l’Olympique Lyonnais. Cette fois-ci, c’est Myziane Maolida qui s’est engagé avec le club entrainé par Patrick Vieira. Âgé de seulement 19 ans, Maolida a effectué quelques apparitions avec l’équipe première de l’OL et est un membre important des équipes de France de jeunes.

Les plus gros transferts de l’histoire de l’OGCN : les départs

Dans le sens des départs, Nice a réalisé de très belles ventes. Particulièrement ces dernières années, l’OGCN arrive à faire progresser de jeunes joueurs pour les vendre à des clubs plus riches. Voici le top 5 des départs les plus chers de l’OGC Nice.

On a déjà parlé de lui dans les records d’achats, Loïc Rémy est aussi dans les records de vente. Son transfert à l’OM a été conclu pour la somme de 15,5 millions d’euros. Rémy sera un joueur majeur de l’Olympique de Marseille pendant 2 saisons et demi, avant qu’il ne rejoigne l’Angleterre et les Queens Park Rangers en janvier 2013.

En 4ème position, on retrouve Nampalys Mendy. Formé à l’AS Monaco, Mendy s’installe comme titulaire sur le Rocher au moment de la relégation du club en Ligue 2. Il participe activement à la remontée du club en Ligue 1 en 2013 et décide suite à cela de quitter le club en fin de contrat. Il rejoint alors l’OGC Nice. Sous les ordres de Claude Puel, il devient immédiatement un joueur indispensable aux Aiglons. Point d’orgue en 2016 où le club niçois termine le championnat à la quatrième place, à seulement 2 points de la Ligue des Champions. Ces très bonnes prestations attirent l’oeil des recruteurs. A l’été 2016, Leicester, tout juste champion d’Angleterre, se penche sur lui pour prendre la succession de Ngolo Kanté au milieu de terrain. Le transfert est finalisé pour 15,5 millions d’euros. Malheureusement, Mendy est souvent blessé et ne peut réaliser la saison espérer. Il revient un an plus tard à Nice, en prêt où il entre en rotation avec Jean-Michael Seri et Wylan Cyprien.

En troisième position de ce classement, un transfert de l’été 2017, celui de Dalbert. Le Brésilien arrive du Vitoria Guimarães à l’été 2016. Il ne reste donc qu’un an club mais quelle saison. L’arrière latéral dispute 40 matchs sous la tunique niçoise et participe à la fantastique saison qui voit l’OGCN terminer à la 3ème place du championnat. Sa saison ne passe pas inaperçue et l’Inter Milan s’intéresse à lui. Si Nice n’est pas vendeur, Dalbert fait le forcing pour quitter le club. Finalement, il rejoint l’Italie et le club nerrazzuro dans le cadre d’un transfert de 20 millions d’euros. La plus grosse vente jamais réalisée par l’OGC Nice.

Aux deux premières places, ce sont deux joueurs vendus au mercato d’été 2016. Tout d’abord, Alassane Pléa. L’attaquant est arrivé à l’OGC Nice en 2014. Il a alors 21 ans. Pléa est un joueur important de l’OGCN pendant ses 4 saisons au club, avec plus de 130 rencontres disputées. En 2017-2018, il aligne les performances de très haut niveau et termine la saison avec 16 buts et 6 passes décisives en Ligue 1. Des prestations qui tapent dans l’œil du Borussia Mönchengladbach. Les Allemands n’hésitent pas à lâcher 23 millions d’euros pour faire céder Nice. Pour son premier match avec sa nouvelle équipe, Pléa claque un triplé en Coupe d’Allemagne.

Enfin, le même été, c’est Jean-Michael Séri qui quitte aussi Nice pour un montant record de 30 millions d’euros, direction Fulham. Un an après avoir failli s’engager au Barça, l’internation ivoirien complète un transfert moins retentissant. Ses 3 saisons et ses prestations de très haut niveau au milieu de terrain de l’OGC Nice resteront néanmoins dans les mémoires des supporters niçois.