Le mercato et l’actu de l’OL en live

Ici, on va vous parler du mercato de l’Olympique Lyonnais en vous tenant informé à chaque minute de toutes les actualités du mercato de l’OL. Nous allons compiler l’ensemble des bruits de couloir, des rumeurs de transfert et évidemment des officialisations des signatures du club lyonnais. Dès qu’une nouvelle information sur l’OL est dévoilée par un site internet (que ce soit un grand média ou un site de supporter), nous vous relayons ici le titre de cette information. En un clic, vous vous retrouvez sur le site auteur de l’information mercato en question. Vous ne manquerez donc rien.

Même s’il est resté cet été, la question reste en suspens : quand Nabil Fekir quittera le club ? Lors du mercato d’hiver ou lors du prochain mercato d’été ? Quel est l’avenir de la défense ? Avec la signature de Léo Dubois, l’Olympique Lyonnais va-t-il se séparer d’un arrière droit ? Et si oui, s’agira-t-il de Rafael ou de Kenny Tete ? Y aura-t-il de nouvelles têtes à débarquer au Parc OL pour la reprise de janvier ?

Vous saurez tout cela en visitant régulièrement cette page. En temps réel, nous vous relayons l’ensemble des informations mercato de l’Olympique Lyonnais. Une rumeur sur un nouvel attaquant, les réactions de l’intéressé, l’officialisation du transfert, la présentation à la presse et les interviews du néo-lyonnais, on ne vous fera manquer aucune miette des feuilletons de l’hiver.

L’info foot et les matchs de Lyon tout au long de la saison

Mais il n’y a pas que le mercato dans la vie. On va tâcher de vous faire suivre également l’intégralité de la saison lyonnaise sur cette page. Ligue 1, Ligue des champions, Coupe de France et Coupe de la Ligue. Les matchs vont être nombreux pour l’équipe emmenée par Bruno Genesio et l’actualité foot sera riche.
Que se passe-t-il dans les coulisses du centre d’entraînement de l’OL ? Grâce à nous, vous pourrez découvrir chaque interview des joueurs du club, chaque analyse du jeu de l’équipe et des potentiels jeunes qui vont sortir du centre de formation. Pendant la semaine, que se passe-t-il à l’entraînement ? Qui montre de belles choses et une belle marge de progression ? Qui est aux soins ? Vous saurez absolument tout en nous suivant.

Jour de match, la tension monte. On veut absolument connaître la composition d’équipe. Des compos probables à la sortie de la feuille de match et donc du onze qui démarrera la rencontre, on vous fera part de toutes les informations. Pendant le match, les plus belles actions vous seront racontées, voire même disponibles en vidéo. On ne voudrait pas vous priver d’une frappe terrible de Tanguy Ndombélé en pleine lunette ou d’une nouvelle finition pleine de sang-froid d’Houssem Aouar. Et à la fin de la rencontre, place aux analyses et aux réactions des acteurs du match : joueurs et entraîneurs. Chaque déclaration, chaque passage en conférence de presse vous sera décortiqué dans le moindre détail. On vous partagera aussi les analyses et les notes de la rencontre.

Et parce que c’est très important à l’Olympique Lyonnais, on vous tient aussi au courant de l’actualité de l’équipe féminine, multiple championne d’Europe.

Les plus gros transferts de l’histoire de l’OL : les arrivées

Pendant les années 2000, l’Olympique Lyonnais était la grosse écurie du football français. Le club a remporté 7 titres consécutifs sur la décennie et détenait le plus gros budget de l’hexagone. Avec la construction de son nouveau stade, il s’est recentré sur la formation, c’est donc logiquement lors de ses années de domination que l’OL a réalisé les plus gros transferts de son histoire. Voici le Top 4.

C’est en 1999 que l’OL réalise le premier vrai gros transfert de son histoire. Alors que le club monte de plus en plus dans la hiérarchie de la 1ère Division, il n’arrive pas encore à passer le cap et à devenir champion de France. En 1999, Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe et les décideurs du club lyonnais décident qu’il faut un grand attaquant pour arriver enfin au titre. Ils vont faire venir une vieille connaissance du championnat en la personne de Sonny Anderson. Le Brésilien est arrivé en France en 1993, à l’Olympique de Marseille. En 1994, il rejoint l’AS Monaco où il reste 3 saisons. En quatre saisons en France, l’attaquant brésilien a marqué 83 buts et remporté le titre de champion de France en 1997. Ses excellentes performances attirent l’oeil du FC Barcelone qui le fait venir au mercato d’été 1997. Dans un Barça à la concurrence très difficile, il n’est pas toujours titulaire. L’OL saute alors sur l’occasion en 1999 et récupère Anderson contre un chèque de 18 millions d’euros. A Lyon, Anderson va s’éclater. Il y reste quatre saisons, lors desquelles il va notamment gagner deux fois le championnat de France. Il marque 94 buts dont un but légendaire en Ligue des Champions face à l’Inter Milan.

Le joueur à la deuxième place a moins participé à la réussite lyonnaise. Nous sommes en 2010 et Lyon a perdu son titre de champion de France depuis deux saisons. L’OL tente alors de refaire le coup de Sonny Anderson en faisant venir un joueur capable de faire passer un cap à son équipe. Il fait donc venir Yoann Gourcuff. Le Breton vient de passer deux saisons aux Girondins de Bordeaux où il a éclaboussé la France de son talent. Champion de France 2009, meilleur joueur de Ligue 1 cette même année, il poursuit la saison suivante en marchant sur le Bayern Munich et la Juventus Turin en Ligue des Champions. L’OL est convaincu et aligne 22 millions d’euros pour récupérer le meneur de jeu des Bleus.

Malheureusement, l’aventure lyonnaise de Gourcuff va être un échec total. Trop souvent blessé, Gourcuff joue peu et ne brille que par éclairs. Il ne dispute finalement que 128 matchs sous le maillot des Gones, soit une moyenne de 25 matchs par saison. Pour un club qui en dispute environ 50 tous les ans…

A égalité à la deuxième place, un transfert conclu dans les dernières heures du mercato d’été 2018. Il s’agit de Moussa Dembélé. Formé au PSG, Dembélé s’était envolé jeune à Fulham. En deuxième division anglaise, l’attaquant avait montré de très belles choses. Son éclosion est telle que le Celtic Glasgow le recrute à l’été 2016. Sous le mythique maillot blanc et vert, il va réaliser deux saisons pleines avec 51 buts inscrits en 94 rencontres. Dans le même temps, il montre aussi son talent sous le maillot de l’équipe de France espoir. Mariano Diaz parti au Real Madrid, Lyon fait donc du jeune avant-centre français sa priorité et dépense 22 milions d’euros pour le recruter.

Enfin, à la première place, il s’agit de celui qui a été recruté pour succéder à Karim Benzema. A l’été 2009, Benzema quitte Lyon pour le Real Madrid et l’OL doit se trouver un nouveau buteur. Il fait alors venir Lisandro Lopez. L’attaquant argentin est alors un joueur majeur du FC Porto, avec lequel il vient de marquer 44 buts sur les deux dernières saisons. Lyon va conclure le transfert pour un montant de 24 millions d’euros. Il ne regrettera jamais cet investissement. Dès son premier mois en France, il reçoit le trophée de joueur du mois en Ligue 1, en d’être l’artisan principal de la qualification lyonnaise lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Il inscrit 4 buts sur la double confrontation face à Anderlecht. Au final, Lisandro reste 4 saisons à Lyon. Il porte le brassard à de nombreuses reprises et inscrit la bagatelle de 82 buts. Son seul trophée avec l’Olympique Lyonnais restera une Coupe de France remportée en 2012.

Les plus gros transferts de l’histoire de l’OL : les départs

L’OL, en s’appuyant sur un des meilleurs centre de formation français, a pu réaliser de très grosses ventes sur le marché des transferts. Voici le Top 3.

Ce n’est pas un joueur formé au club qui est sur la 3ème marche de ce podium. Mais un joueur qui a véritablement explosé au très haut niveau à l’OL. La France du football découvre Michael Essien en 2000 sous le maillot du SC Bastia. Tout juste arrivé depuis son Ghana natal, il n’a que 18 ans mais s’impose immédiatement sous le maillot du club corse. Le milieu de terrain reste 3 ans à Bastia et rejoint le double champion de France lyonnais à l’été 2013. Superbe coup de l’Olympique Lyonnais. Essien va alors formé un trio redoutable au milieu de terrain en compagnie de Mahamadou Diarra et de Juninho. La saison 2004-2005 d’Essien sera tout simplement un chef d’oeuvre. L’OL est encore champion de France (pour la quatrième fois de suite) et le milieu ghanéen reçoit le titre de meilleur joueur de Ligue 1. Les nouveaux riches de Chelsea font donc d’Essien leur priorité. Les négociations sont âpres entre Jean-Michel Aulas et Roman Abramovitch. Les deux parties s’accordent finalement sur un transfert de 38 millions d’euros. Essien va rester 9 ans à Chelsea, où il va remporter deux titres de champion d’Angleterre et une Ligue des Champions.

La deuxième place de ce classement est détenue par un joueur du cru : Corentin Tolisso. Tolisso débarque à Lyon en 2007, il n’a alors que 13 ans. Il va faire ses classes au centre de formation lyonnais et débute finalement en pro en août 2013 sous les ordres de Rémi Garde. Sa progression est constante et peu à peu, il devient un joueur indispensable du milieu de terrain des Gones. Lors de la saison 2016-2017, il est le véritable patron du milieu de terrain, homme à tout faire, il emmène l’OL en demi-finale de la Ligue Europa et découvre l’équipe de France à l’occasion d’un match face à l’Espagne. Le Bayern Munich remarque les prestations de Tolisso et n’hésite pas à réaliser le plus gros transfert de son histoire pour le faire venir : il dépense 41,5 millions d’euros pour le faire venir. Tolisso devient vite un membre important de la rotation en Bavière. Sa saison 2017-2018 se termine en apothéose avec un titre de champion du monde avec l’équipe de France.

Le plus gros transfert de l’histoire lyonnaise est celui d’Alexandre Lacazette. Lui aussi est formé au club. Il débute dans l’équipe professionnelle en 2010. L’explosion va arrivé en 2013-2014. Cette saison-là, il inscrit 22 buts toutes compétitions confondues. La confirmation ne tarde pas, Lacazette va enchaîner trois saisons à plus de 20 buts en Ligue 1 en 2015, 2016 et 2017. Il est meilleur buteur et meilleur joueur du championnat en 2015, devançant notamment Zlatan Ibrahimovic. Il finit par quitter le club en 2017 pour rejoindre Arsenal, à la recherche d’un vrai buteur. Le transfert est conclu pour 53 millions d’euros.